Les 30 transferts foireux les plus onéreux du football

N° 15. Domenico Morfeo

Conditions du transfert:
20 millions d’euros de Florence à l’Inter Milan en 2002.

Comment on en est arrivé là:
Pas mauvais techniquement, irrégulier mais talentueux, l’Italien Morfeo a eu ses bonnes périodes avec la Fiorentina ou Atalanta. Bien mais pas top. Pas assez en tout cas pour que l’Inter dépense 20 M€ pour un remplaçant. 17 matchs en Série A pour 1 but marqué, c’est raisonnable. Pour 20 M€ on s’attendait quand même à une imitation de Taribo West.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Je sais que ma moustache est irrésistible, mais ta bouche est un peu trop près de mes narines. »

Un achat plus utile:
800 000 béquilles pour la carrière de son coéquipier intériste Ronaldo. Et une tondeuse électrique pour éviter le drame capillaire de la Coupe du Monde 2002.

N° 14. Adrian Mutu

Conditions du transfert:
22,4 millions d’euros de Parme à Chelsea en 2003.

Comment on en est arrivé là:
Mutu ou le Roumain le plus cher du foot. Mutu ou l’imbécile heureux. Afin de pouvoir assurer un peu plus au lit qu’à l’accoutumée, notre sportif décide de prendre de l’héroïne. Grande idée que cela. Après avoir été contrôlé positif, notre génie, déjà en mauvaises relations avec le coach Mourinho, se voit banni de football pendant 7 mois, et viré de Chelsea quelques mois à peine après sa signature au club. Espérons pour Mutu que la coucherie en valait le coup…

Le mot de Talal El Karkouri:

« Talal El Karkouri n’a besoin d’aucune drogue pour être performant. Talal El Karkouri est naturellement sexuel. Même à Charlton. »

Un achat plus utile:
Toute la génération des joueurs roumains du Steaua Bucarest qui sont parvenus en demi-finale de la Coupe UEFA deux ans plus tard.

N° 13. Khalid Boulahrouz

Conditions du transfert:
13,2 millions d’euros d’Hambourg à Chelsea en 2006.

Comment on en est arrivé là:
Le Cannibal, à défaut de bouffer ses adversaires, aura plutôt eu du temps à Chelsea pour voir le coach Mourinho préférer Michael Essien à son poste. Après 10 petites titularisations, The Special One aura préféré faire jouer un milieu de terrain plutôt que son défenseur central qui lui aura coûté la bagatelle de 13 M€. Arrivé en grande pompe, Boulahrouz repartira un an plus tard en Allemagne.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Fallait faire comme ça Khalid. Le pied, pas le ballon ! »

Un achat plus utile:
Rembourser le prix payé pour une recrue ukrainienne pour Chelsea cette même année…

N° 12. Elvir Baljic

Conditions du transfert:
26 millions d’euros de Fenerbahçe au Real Madrid en 1999.

Comment on en est arrivé là:
Grosse inspiration du club madrilène, le recrutement du dernier été du 20ème siècle fera date, car sera l’un des plus gros craquages du Real, avec les signatures d’Anelka (35 M€) et Baljic (26 M€). Pointure à Fenerbahçe, il débarque à Bernabeu où la concurrence est rude. Une blessure au genou ne lui permettra d’ailleurs pas de faire long feu, puisqu’il sera prêté ensuite au Rayo Vallecano, qui le virera car Baljic feint un mal de crâne pour ne pas être sur le banc lors d’un match de championnat. On la connaît celle-là…

Le mot de Talal El Karkouri:

« Ceux qui n’aiment pas Talal El Karkouri, je leur chie dessus. Littéralement. »

Un achat plus utile:
8 500 000 boîtes de paracétamol. On sait jamais si les maux de crâne deviennent contagieux.

N° 11. Tomas Brolin

Conditions du transfert:
6 millions d’euros de Parme à Leeds en 1995.

Comment on en est arrivé là:
Forte somme pour l’époque, les 6 millions dépensés pour le Suédois Tomas Brolin furent bien mal investis. Bien en vu en Europe grâce à un début de carrière flamboyant à l’attaque de Parme en Serie A, et surtout grâce à son omniprésence dans l’équipe nationale de Suède. En 1992, Brolin marque le but qui élimine l’Angleterre de l’Euro, puis deux ans plus tard, lors de la Coupe du Monde américaine, Brolin marque trois buts lors de la compétition, permettant à la Suède de finir troisième. Leeds pensait alors avoir fait une bien bonne affaire. C’était avant de voir débarquer à Elland Road un Brolin joufflu et présentant un clair embonpoint.
« Donnez moi un mois pour retrouver ma forme, et m’adapter au jeu anglais ». Manqué.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Talal El Karkouri attache bien sa chaussure, pour ne pas qu’elle reste coincée quand Talal El Karkouri te bottera le cul. »

Un achat plus utile:
7,5 millions de boîtes de Tic-Tac.

Publicités

Pages: 1 2 3 4 5 6 7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :