Les 30 transferts foireux les plus onéreux du football

N° 10. Albert Luque

Conditions du transfert:
14 millions d’euros de La Corogne à Newcastle en 2005.

Comment on en est arrivé là:
Newcastle fait décidemment bonne figure dans ce classement. Et encore, on n’a pas parlé du recrutement de Guivarc’h. Cependant, la signature de Luque, après une bonne saison avec le Deportivo, était justifiée à l’époque. Malheureusement, dès son second match, l’Espagnol se blesse, pour ne jamais réussir à s’imposer chez les blancs et noirs. Jouant avec les réservistes, enterré par la signature de Damien Duff, le destin de Luque fût rapidement scellé à St. James Park. « Le football anglais est totalement physique, et chaque match est un combat » déclara Luque. Oui, oui, ça doit être ça…

Le mot de Talal El Karkouri:

« Quand ça part en couille, Talal El Karkouri fait l’attaque de la cigogne. »

Un achat plus utile:
93 000 exemplaires de « Comment faire des transferts non foireux en Premier League » pour Newcastle. Apparemment, cela pourrait leur être utile.

N° 9. Hristo Stoichkov

Conditions du transfert:
11 millions d’euros de Barcelone à Parme en 1995.

Comment on en est arrivé là:
En 1994, Parme finit troisième du championnat italien et gagne la Coupe UEFA. Forts de leurs succès, se greffent à leurs rangs des jeunes espoirs du football italien, nommés Cannavaro et Inzaghi. Surtout, celui qui recevra les plus grosses louanges (et accessoirement les plus grosses petites coupures) sera le futur Ballon d‘Or, le Bulgare Hristo Stoichkov. Parme pouvait se permettre de voir grand. Malheureusement la venue de Stoichkov dans le Calcio n’avait que peu à voir avec le défi sportif, plus du fait de sa dispute médiatisée avec l’entraîneur du Barça, Johan Cruyff. Alors, lorsque le soupe-au-lait Ballon d’Or décide de pleurnicher ailleurs, Parme lui ouvre grand les bras et l’achète pour 11 M€, soit une somme pharaonique pour l’époque. Ne marquant que quatre buts dans toute la saison, mais recevant bien les 4,5 M€ de salaire pour l’année, Stoichkov ne pût emmener Parme qu’à une décevante 5ème place en championnat, avant de retourner, après l’Euro 96, à Barcelone où il s’était réconcilié avec Cruyff. 11 millions, c’est beaucoup pour l’année de baby-sitting de Parme.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Stoichkov m’a piqué mon meilleur geste : le tir dévissé qui part en arrière. »

Un achat plus utile:
Johan Cruyff.

N° 8. Serguei Rebrov

Conditions du transfert:
18 millions d’euros du Dynamo Kiev à Tottenham en 2000.

Comment on en est arrivé là:
Duo terrible du Dynamo Kiev avec son compère Shevchenko, qui menèrent leur équipe jusqu’en demi-finale de la Ligue des Champions en 1999, Rebrov, meilleur buteur de la compétition, était vu comme l’un des meilleurs partis d’Europe. Tottenham glanera l’Ukrainien pour 18 M€, tout White Hart Lane l’attendant comme un messie. Pourtant, les fans de Tottenham n’eurent pas grand-chose à se mettre sous la dent après deux saisons où Rebrov n’inscrit que 10 buts, dont un seul lors de la saison 2001-2002. Aussi inutile à Tottenham qu’il fût cher, Rebrov semble juste être le prémisce d’un autre désastre ukrainien Outre-Manche…

Le mot de Talal El Karkouri:

« Attention, v’là la spéciale ! »

Un achat plus utile:
Un autre Ukrainien attaquant qui enchaînait les buts comme Rebrov à Kiev. Ou pas…

N° 7. Severino Lucas

Conditions du transfert:
21 millions d’euros de Paranaense à Rennes en 2000.

Comment on en est arrivé là:
Pire rapport qualité / prix du Championnat de France, qui provoquera, encore aujourd’hui, tremblements et spasmes à tout supporter Rennais. Severino Lucas ou le futur du Brésil, et par conséquent du Stade Rennais. Blague. Lors de sa première saison, la perle inscrit 4 buts. Pas grave. Il sera meilleur l’année d’après. Rennes ne voit toujours rien venir. 2 pauvres buts la saison suivante. Pas grave. Il lui faut un peu de confiance. Renvoyons-le au Brésil. Rennes ne voit toujours rien venir. Au Cruzeiro, puis aux Corinthians, il rejoue un peu. Faisons-le revenir, il est à point. Rennes ne voit toujours rien venir. 11 matchs plus tard, aucun but, Rennes voit enfin la vérité en face. Ils se sont fait enculer.

Le mot de Talal El Karkouri:

« J’imite Rennes. Je sens que ça va faire mal… »

Un achat plus utile:
7 millions de galettes-saucisse. Ca, au moins, ç’aurait donné le sourire aux Rennais.

N° 6. Juan Sebastian Veron

Conditions du transfert:
46,2 millions d’euros de la Lazio à Manchester en 2001.
22,5 millions d’euros de Manchester à Chelsea en 2003.

Comment on en est arrivé là:
En 2001, avec la venue de Veron, l’un des meilleurs meneurs de jeu du monde à l’époque, Manchester espérait avoir constitué le milieu de terrain parfait avec Roy Keane, Paul Scholes, Ryan Giggs, David Beckham et désormais l’Argentin Juan Sebastian Veron. Pièce maîtresse d’un Lazio venant de remporter le doublé Coupe – Championnat, Veron passe donc en Premier League pour 46 M€, plus gros transfert de l’histoire à l’époque. Seulement, la rigueur et le défi physique que représente la Premier League, qui aura empêché Luque de devenir le nouveau Luis Enrique, auront également raison de Veron à Manchester. A la Lazio comme en sélection argentine, Veron pouvait être assez libre, comptant sur Simeone  pour le couvrir. A Manchester, en revanche, Keane lui signifia grosso modo de se sortir les doigts du cul et d’aller récupérer lui-même ses ballons au milieu de terrain. L’Argentin ne s’en sortira jamais chez les Reds malgré l’entêtement de Sir Alex Ferguson, persuadé de ne pas avoir pu se tromper. Malgré tout, deux ans plus tard, et Veron erre toujours autant sur le terrain. Etonnamment, Veron veut continuer en Angleterre malgré son évidente non-adaptabilité au jeu anglais. Encore plus étonnant, Chelsea dépense tout de même 22,5 M€ pour un joueur qui ne peut jouer lorsqu’il est physiquement sollicité. Welcome to Premiership.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Exceptionnel ! Le très difficile contrôle de la bite ! »

Un achat plus utile:
5,8 millions de recueils des meilleurs citations de Maradona.

Publicités

Pages: 1 2 3 4 5 6 7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :