Les 30 transferts foireux les plus onéreux du football

N° 5. Marcelo Salas

Conditions du transfert:
25 millions d’euros de la Lazio à la Juventus en 2001.

Comment on en est arrivé là:
Légende du football chilien, Marcelo Salas affolait les compteurs sous le maillot de la Lazio. En proie à des difficultés financières, le club romain dû se résoudre à laisser partir ses meilleurs éléments, dont Salas. Une aubaine pour la Juve qui cherchait un remplaçant à Inzaghi parti au Milan AC. Cependant, le Chilien sera loin d’être aussi performant que son prédécesseur italien, en connaissant de nombreuses blessures. Il ne jouera que 18 matchs pour deux buts marqués en deux ans. Ca fait cher le but.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Pourquoi tu tombes ? Je sais que Talal El Karkouri est impressionnant, mais faut pas avoir peur. Talal El Karkouri, n’est qu’un humain ; certes, unique et supérieur. »

Un achat plus utile:
Une petite extension de contrat à Inzaghi.

N° 4. Nicolas Anelka

Conditions du transfert:
34,5 millions d’euros du Real Madrid à Paris en 2000.

Comment on en est arrivé là:
Le gosse de Trappes aura depuis le début de sa carrière affolé les chiffres, et malheuresement beaucoup plus celui des chéquiers des clubs. Anelka est le joueur ayant engrangé le plus gros coût tous transferts réunis, peu étonnant en ayant fait 7 clubs en 10 ans. Alors qu’une carrière prolifique se dessinait à Arsenal, il décide de céder à l’appel du Real, avant de filer au PSG pour ce qui est le plus gros transfert du championnat de France, soit 34,5 M€. Le PSG 2000/01 dépensera en tout près de 75 M€ pour son équipe (Luccin, Dalmat, Déhu, Letizi, Mendy…) et que l’on annonce déjà futur champion de France. Le dernier titre date de 1994, alors faites les calculs. La saison fût une catastrophe, le PSG ne terminant qu’à la 9ème place, avec Anelka qui n’inscrira que 8 buts avant de mettre les voiles à Liverpool dès le mercato d’hiver de la saison suivante. Théoriquement, Anelka vaut plus de 100 M€ en montant de transferts. Pratiquement, on pourrait appeler ça une bien belle escroquerie.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Allez Nico, comme à l’entraînement ! J’te la mets en profondeur, c’est bon pour les stats. »

Un achat plus utile:
175 000 abonnements au Parc des Princes.

N° 3. Jonathan Woodgate

Conditions du transfert:
18,3 millions d’euros de Newcastle au Real Madrid en 2004.

Comment on en est arrivé là:
Le défenseur central anglais eut le pire premier match que l’on puisse souhaiter. Déjà, il ne put endosser le maillot du Real Madrid qu’un an après sa signature au club dû à une blessure. Puis, lors de ce match de Liga contre Bilbao, Woodgate marqua contre son camp, puis se fit exclure après deux cartons jaunes. Woodgate ne joua que 9 matchs en tout cette saison avec les madrilènes avant d’être de nouveau blessé. Madrid fût néanmoins naïf en signant un joueur traînant déjà une habilité à se péter quelque chose. De plus, lors du transfert, alors que le Real donna un beau chèque avec beaucoup de zéros à Newcastle, ceux-ci leur refilèrent Woodgate qui était déjà blessé. L’année dernière, les lecteurs de Marca élirent Jonathan Woodgate comme le pire transfert du 21ème siècle en Liga. Une manière comme une autre de rentrer dans l’Histoire.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Devine avec quoi je te caresse le dos… Non, c’est pas mon sexe… »

Un achat plus utile:
6100 thérapies de remise en forme pour Fernando Hierro.

N° 2. Gaizka Mendieta

Conditions du transfert:
48 millions d’euros de Valence à la Lazio en 2001.

Comment on en est arrivé là:
Et que dire de Gaizka Mendieta ? Double malheureux finalistes de la Ligue des Champions en 1999 et en 2000, Mendieta et Valence étaient au top du football européen. La force de l’équipe reposait sur un collectif solide dont les cadres jouaient ensemble depuis déjà quelques années. Lorsque la razzia s’effectua sur l’effectif de Valence (Mendieta, Farinos, Gerard, Claudio Lopez) chaque joueur fût surestimé par le club acheteur. Mendieta devint malgré lui, le plus triste représentant de cette enflammade. Nommé deux ans de suite Meilleur milieu de terrain européen, il attira les projecteurs. Dont ceux du club romain de la Lazio qui n’hésita pas à pulvériser les records en proposant 48 M€ à Valence. Mendieta, censé remplacer Veron parti à Manchester (2001 ou l’année du craquage de slip) ne joua que la moitié des matchs de la saison sans parvenir à s’adapter au jeu lazialiste qui ne finira que troisième du Calcio.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Ok, ok.. Je me rends. J’avoue, c’est la faute de Talal El Karkouri qu’on surestime les joueurs de foot. Je n’ai pas à être aussi bon. »

Un achat plus utile:
Ivan de la Peña. Nan j’déconne.

N° 1. Andrei Shevchenko

Conditions du transfert:
45 millions d’euros de Milan à Chelsea en 2006.

Comment on en est arrivé là:
Ballon d’Or 2004, Andrei Shevchenko ne voyait probablement son départ à Chelsea ainsi. Fantômatique, perdu, inconstant, l’Ukrainien qui a fait les beaux jours du Dynamo Kiev et du Milan AC semble s’être substitué à Stamford Bridge en joueur apathique. A 31 ans, Shevchenko enchaîne les prestations médiocres ne trouvant que 9 fois le chemin des filets en 47 rencontres, tandis que les blessures ne le ménagent pas non plus. Alors que Shevchenko, au contraire de son compère Rebrov, avait démontré qu’il avait réussi à survivre en dehors de Kiev, le 6ème plus gros transfert de l’histoire est un pur gâchis.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Tire mon doigt Talal. »

Un achat plus utile:
Tout, absolument tout. A part peut-être Fabrice Fiorèse.

Publicités

Pages: 1 2 3 4 5 6 7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :