Les 30 transferts foireux les plus onéreux du football

N° 30. Francesco Tavano

Conditions du transfert:
10 millions d’euros d’Empoli à Valence en 2006.

Comment on en est arrivé là:
En 2006, Tavano, attaquant de 25 ans, est depuis deux ans meilleur buteur de son club. En 2005, Empoli est promu en Série A notamment grâce à leur buteur attitré qui marquera 19 buts dans la saison. Ce sera avec le même nombre de buts que Tavano finira 4ème meilleur buteur de la saison 2005-06 en Série A et permettra à Empoli de finir 10ème du Calcio.

Au mercato 2006, des rumeurs commencèrent à courir sur l’intérêt du Real Madrid pour l’attaquant italien. Ce sera finalement à Valence que se retrouvera Tavano, vendu pour 10 M€. Mais dès son troisième entraînement, l’entraîneur Quique Flores lui confiera « Tu ne nous es pas utile ». Mise en confiance maximale. Avec trois matchs en 6 mois, Tavano aura au moins pu profiter de la plage, à défaut d’avoir pu jouer au foot. Au mercato d’hiver, Tavano était de nouveau de retour en Italie, à l’AS Rome, moins connu qu’avant et probablement moins riche également.

Le mot de Talal El Karkouri:

« « Chut ! El-Karkouri décide seul si El Karkouri joue ou pas. » Voilà ce que je lui aurais dit à Quique Flores. »

Un achat plus utile:
12,5 millions de Kinder Bueno. Parce que c’est bon les Kinder Bueno.

N° 29. Hugo Viana

Conditions du transfert:
12,7 millions d’euros du Sporting Lisbonne à Newcastle en 2002.

Comment on en est arrivé là:
Elu meilleur jeune joueur européen de l’année en 2002, à l’âge de 19 ans avec son club du Sporting Lisbonne, champion du Portugal cette année-là, Hugo Viana signe au Newcastle United qui a cassé sa tirelire pour le jeune espoir. Avec à peine 28 matchs en Premiere League, le 8ème plus gros achat de l’histoire de Newcastle aura plus souvent ciré le banc que réellement rentabilisé les sous dépensés. Deux ans plus tard, Viana était de nouveau de retour à Lisbonne, revendu à un prix plus proche de sa valeur réelle, soit un peu plus de 2 M€.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Malheureusement, tout le monde ne peut pas s’imposer dans un grand club européen comme Talal El Karkouri. »

Un achat plus utile:
180 000 boîtes de Lego. Histoire de pouvoir recréer St. James Park acclamant un Hugo Viana en Lego. Ca sera arrivé au moins une fois.

N° 28. Stefano Fiore

Conditions du transfert:
17 millions d’euros de la Lazio de Rome à Valence en 2004.

Comment on en est arrivé là:
Les Italiens ne réussissent décidemment pas à Valence. Un an avant Tavano, Fiore devait connaître un parcours similaire. Alors pièce maîtresse de la Lazio en 2004 qui remportera la Coupe d’Italie, puis sélectionné avec l’équipe nationale pour l’Euro portugais, Fiore est vendu la saison d’après à Valence suite aux difficultés financières du club de la capitale.

Fiore rejoint l’entraîneur italien Claudio Ranieri à Valence pour une somme de 17 M€. Pas de chance, Valence déchante en championnat et est éliminée de la Ligue des Champions, Ranieri est remercié. Fiore n’est plus utilisé par le nouvel entraîneur Antonio Lopez, et sera prêté durant les trois saisons suivantes à des clubs italiens, avant d’être libéré gratuitement en 2007. 17 millions dans les dents.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Regardez, je suis une otarie à moustache. »

Un achat plus utile:
110 millions de cartes paninis. Histoire d’avoir des souvenirs durables de Fiore sous le maillot de Valence.

N° 27. Roberto Acuña

Conditions du transfert:
11 millions d’euros du Real Saragosse au Deportivo La Corogne en 2002.

Comment on en est arrivé là:
El Toro restera comme l’un des plus gros échecs du club de La Corogne. Sous l’ère Irureta, La Corogne est un grand d’Espagne, vice-champion en  2001 et 2002, champion en 2000. En 2002, le club voit grand et lâche les biftons, notamment pour Acuña dont le club venait d’être relégué. Au final, Acuña ne jouera que 14 matchs de Liga sous le maillot du Depor entre 2002 et 2006 – entrecoupé de deux ans de prêts – et sera jeté comme un malpropre en 2007 par le club galicien, dont la rupture de contrat se finira dans les tribunaux.

Ricardo Moar, directeur sportif, tenta de justifier le fait que le club ait voulu dégager le Paraguayen un an avant la fin de son contrat, et pour pas un rond sous prétexte qu’Acuña « n’a jamais fourni ce qu’on attendait de lui » et qu’il s’agissait « d’un mauvais transfert pour le Deportivo, très mauvais ». La justice trancha en faveur du joueur, qui après avoir été passablement insulté, reparti avec 800 000€, mais sans les 4 années fastidieuses perdues avec La Corogne.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Putain de ballon, arrête de me faire courir ! »

Un achat plus utile:
Un iPod nano et un peu moins de 11 millions de MP3 légaux. Pour passer les années sur le banc en musique.

N° 26. Tore André Flo

Conditions du transfert:
11 millions d’euros du Glasgow Rangers à Sunderland en 2002.

Comment on en est arrivé là:
Plus que de la faute de Flo, Sunderland fût le grand artisan de son grand désarroi. Alors en proie à des difficultés aux Glasgow Rangers où il jouait, Flo fût signé par le club anglais le dernier jour du mercato estival, pour remplacer leur star viellissante, Niall Quinn. Flo, possédait le même profil, grand et buteur (supposément). Alors plus gros investissement de l’histoire de Sunderland pour 11 M€, le Norvégien manqua lamentablement sa saison. Hors de forme, incapable de s’adapter au jeu de l’équipe, marquant 4 pauvres buts en 29 matchs, rien n’allait. Le club connaîtra de plus trois différents entraîneurs dans la saison, pour terminer relégué de Premiere League, et vendant leur superstar pour 1 M€ à Sienne.

Le mot de Talal El Karkouri:

« Tu passeras pas j’te dis ! Comment ça c’est interdit de faire un croche-patte avec les mains ? »

Un achat plus utile:
5,5 millions de stylos bic. Pour signer tous les autographes qu’on ne lui demandera pas.

Publicités

Pages: 1 2 3 4 5 6 7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :